07/06/2012

De vraies questions pour Morges...

Il n'y a pas que la piscine couverte, avec son parking, et la bretelle de contournement qui se font attendre. Il faut mettre sur pied une véritable stratégie du logement. Le constat est le suivant : Morges vit la plus forte augmentation de sa population, en seconde position dans le canton, après la commune d'Aigle.

Aga.jpgCette tendance ne va pas s'inverser. Les exonérations fiscales systématiques des multinationales n'aident pas à contenir la hausse des loyers ni à résoudre la pénurie de logements.

De son côté, l'initiative soumise au vote sur l'épargne logement consiste à injecter davantage de fonds défiscalisés dans un marché immobilier qui pratique des prix exorbitants. Autant dire, que seule une faible frange de la population en bénéficiera et sur le dos de la collectivité.

Ces éléments n'aident pas à solutionner durablement le besoin de logements dans la Coquette. Il est temps d'appréhender la problématique dans sa globalité avec une vision. Dans un spectre large, toutes les pistes doivent être explorées. Non avec l'optique de la maximisation du profit mais dans le sens du bien public. Par exemple, le transfert de nos aînés - seulement ceux qui le souhaitent - d'un appartement devenu trop grand à un logement plus adapté, à des conditions avantageuses.

François Meylan, candidat à la Municipalité de Morges.

http://josemartinho.blog.24heures.ch/archive/2012/05/22/e... 

Les commentaires sont fermés.