26/07/2012

La famille, dernier rempart face à la crise

Souvenirs d'Espagne...

De retour de la péninsule ibérique – parcourue du nord au sud, je suis interpellé par le fait que les foyers dans lesquels vivent trois générations sont nombreux. Non pas pour permettre aux enfants de poursuivre leurs études mais trivialement pour les maintenir économiquement. Cette solidarité familiale est la bienvenue dans un pays où un jeune sur deux est au chômage.

Quand l’Etat failli et que l’économie privée est gangrenée par le violent retour de flamme d’une décennie de flambée immobilière et de manipulations bancaires, la famille est le dernier rempart. C’est sur elle que repose la survie économique d’une quantité d’individus pourtant dans la force de l’âge.

flag_espagne.gifParadoxalement, les rentiers répondent aux besoins de leurs enfants voire des petits enfants. Heureusement que les aînés sont présents.

Si cette solidarité semble fonctionner dans les pays du sud de l’Europe en proie à de graves difficultés, quant est-il chez nous ?

Il faudra attendre la survenance d’une crise majeure sous nos latitudes également pour le découvrir.

Toutefois, le chemin que nous empruntons parsemé de revendications telles que « plus de crèches » ou encore « plus de places en EMS » me laisse songeur.

Si ces thèmes sont porteurs électoralement on peut se poser la question sur le modèle de société que nous souhaitons pour demain.

Demander à la collectivité plus de crèches c’est vouloir répondre légitimement à un besoin lancinant certes. C’est aussi appuyer sur la tendance « produire plus et payer encore plus d’impôts.» Cette fuite en avant qui transforme les deux parents en « moyens de production » victimes et complices à la fois d’une Economie principalement axée sur la société de consommation et non sur le bien être. Elle fait reposer sur l’Etat la garde des enfants.

Mais jusqu’où ? Que se passera-t-il le jour où, comme en Espagne, les deux acteurs majeurs que sont l’Etat et l’Economie failliront ?

Nous devrions plutôt repenser nos schémas de fonctionnement familiaux.

Commentaires

Revoir les schémas familiaux ,on dit qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire mais avec le taux de chomage ou les délocalisations n'est-ce pas se rendre compte que le progrès emmène tout le monde dans le sens inverse de l'espoir que vous formulez si bien et espéré par de nombreux autres
Et si l'on sait la dernière invention Chinoise qui consiste à enseigner dès l'âge de deux ans tout l'art d'être riche pour devenir banquier.Alors à quand la formation spécial d'un personnel haute protection pour personnes âgées qui seront prises en otage par ces nouveaux rapaces les obligeant à travailler jusqu'à 90 ans voir plus
Il suffit de savoir la mode Tanguy qui transforme le parent en étalon de grandes surfaces pour remplir un frigo qui se doit d'être toujours garni sinon gare à la giffle.Mais rien n'empéche de réver non plus
Heureuse de vous lire à nouveau et toute belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 26/07/2012

cette crise est sans doute aussi le reflet d'un manque de cohésion de la part du gouvernement Espagnols et d'autres ,entre eux ils s'entendent comme larron en foire pour attirer les regards de pays non membres à l'UE et sans doute est-ce aussi le résultat des nombreux placements en EMS de parents âgés.
Les familles même en Espagne ne peuvent plus comme nous jusque dans les années 60 en tous cas pour les plus chanceux garder à domicile les personnes âgées.On peut donc supposer qu'en ayant débité les pensions à payer nombre de couples vivant et travaillant en Suisse ne puissent plus comme avant économiser sur leurs salaires repectifs.L'Espagne tout comme le Portugal avait un retard dans ce genre d'établissement ,l'honneur de la famille à garder le plus longtemps possible les leurs doit désormais être rangé aux rayons souvenirs du passé etant fort mal vécu surtout pour les gens du Sud pour qui le clan est essentiel,ce qui n'est pas chez nous depuis longtemps excepté dans les cantons catholiques et encore là aussi beaucoup de choses ont changé
Comme signalé sur le blog de Monsieur Montabert je reviens avec cette info tronquée mettant en accusation des maltraitances en EMS dans le canton de Vaud,ces images font partie d'une vidéo tournée en Italie,c'est honteux et c'est aussi la raison pour laquelle de moins en moins de gens font confiance au médias ,même les infos TV ne sont plus regardées par nombre de Romands
Notre pays est devenu un panier pour crabes désargentés on va pas encore se faire du souci pour des pays qui manipulent même le cerveau de nombreux jeunes faut pas exagérer non plus que chaque pays de l'UE se débrouille on les a pas obligé a adhérer à l'UE un machin sans fin comme dirait De Gaules.

Écrit par : lovsmeralda | 27/07/2012

Si l'on songe aux nombreux Roumains appelés en renfort dans le domaine de la construction en Espagne beaucoup d'hommes du pays travaillant ailleurs et tant que le probléme des Roumains et celui des gitans existera faut pas rêver l'UE n'est pas pour demain
L'Espagne a fait la même chose que d'autres en favorisant l'élitisme universitaires elle se trouve le bec dans l'eau ce qui devrait servir d'exemple à notre pays car bardés de diplomes quels engagements trouveront-ils ?dans des hopitaux universitaires soit mais au vu de la situation économique européenne et les hausses de certaines primes si en plus vous engagez du personnel médical avec cursus pour tout et pour rien il ne restera plus qu'à ouvrir des dispensaires médicaux avec vétérinaires dont les grands pères étaient médecins
bon dimanche pour vous monsieur Meylan

Écrit par : lovsmeralda | 29/07/2012

Les commentaires sont fermés.