11/08/2012

Le vol de données bancaires et la moralité

Nous vivons une crise morale

Le quotidien « Le Temps » du jeudi 9 août 2012 nous apprend que les autorités du Land allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont acheté de nouveaux CD contenant des données volées en Suisse de fraudeurs présumés du fisc. Les CD concernent des clients de l’UBS et d’une autre banque suisse.

Le fait de voler à son employeur (la banque) des données soumises au secret des affaires – en l’occurrence le secret bancaire – est incompréhensible et moralement très difficilement justifiable. C’est un délit punit par notre code pénal.

Mais, comment juger ces employés indélicats ? N’est-ce pas déjà une grande banque de notre pays qui a pratiqué de la sorte en février 2009 en livrant des centaines de clients américains à l’Administration fiscale des Etats-Unis (l’IRS) ?

iStock_000001486480XSmall[1].jpgOn nous a raconté alors qu’il s’agissait de « fraudeurs »… Le problème est que de quelques centaines de clients en 2009 on est passé à plus de 10'000 clients l’année suivante. Autant de gens comme vous et moi que notre pays a « balancé » ou forcé à l’auto dénonciation. Le tout avec l’approbation de notre parlement (juin 2010). L’une des motivations sous-jacentes à cette trahison était l’abandon des poursuites intentées aux hauts cadres de la banque en question pour leurs participations actives à l’évasion fiscale sur sol américain. A condition que l’IRS puisse coincer un minimum de « fraudeurs.»  Ce que les médias du monde entier ont appelé « l’accord de la honte. »

L’image de la Suisse est devenue très peu reluisante. Imaginez… les banquiers suisses s’enrichissant durant des années sur le dos de clients étrangers qu’ils n’hésitent pas à "balancer."

Récemment, on apprenait que la britannique HSBC – depuis sa filiale genevoise - et le Crédit Suisse venaient de livrer les coordonnées de leurs employés susceptibles d’être incriminés pour des activités clientèle sur sol américain, directement ou indirectement. Avec le consentement de notre Conseil fédéral.

Il n’y a donc plus de moralité ni de loyauté ? Où sont passées nos valeurs éducatives et notre sens du devoir et de l’engagement envers les autres ?

Comment la banque qui a réduit, au cours des folles années « bonus », l’employé à l'état de moyen de  production peut exiger de celui-ci un minimum de loyauté, celle-ci ne va pas dans les deux sens ?

En plus d’une crise financière et d’une crise économique, nous vivons une crise morale. La situation est inquiétante.

 

Egalement publié sur www.meylan-finance.ch

Commentaires

Deux proverbes auxquels l'Allemagne tient par dessus tout.Y'a pas de petit profit et qui vole un oeuf vole un boeuf.Tout le monde connait le peu de morale dont ce pays adore arroser les autres en inventant mille et un prétexte pour ne pas avoir l'air trop niaizeu .
Sutout si on sait qu'en Allemagne vaut mieux voler et surtout ne jamais rembourser des milliards empruntés sur le dos des militaires Suisses et de leur famille,tandis que notre pays a été le premier a avoir remboursé des avoirs juifs alors que d'autres préfèrent semer la zizanie afin d'occuper les esprits en pensant à tort qu'en Suisse on oubliera que d'autres en fasse autant
On sait les Allemands avoir la mémoire courte ce qui n'est pas et de très loin le cas pour les anciens Suissese et qu'en chacun de nous y'a des gènes spécifiques à chaque individu,chaque nation .L'Allemagne possède celui des envahisseurs et n'en dérogera jamais.Une signature de n'importe quel accord ne peut effacer les gènes Allemands qui sont ou la terreur,le chantage et la manipulation.Faut pas rêver non plus la chute du Mur de Berlin a réduit en poussière toute molécule de morale Allemande qui eut pu exister si elle exista jamais.Il suffit juste de savoir les nombreux mouvements néo-nazis existant encore

Écrit par : lovsmeralda | 12/08/2012

Merci encore M. Meylan, d'éclairer cette réalité économique: le système réduit les employés - (et aussi les employeurs) à des "moyens de production". Continuer la réflexion et l'approfondir pour agir (!) est ce qui nous reste, si nous sommes prêts à nous engager dans cette direction.

Écrit par : cmj | 13/08/2012

@Monsieur Meylan,ne croyez vous pas qu'en laissant les politiciens de Berne affronter eux-mêmes les problèmes comme celui du jour dont il est question ,il serait préférable pour les politiciens de tous les partis de s'unir afin d'assurer la sécurité des citoyens.Je pense à l'Ambroisie bien plus envahissante que les Roms et dont les dégats sur la santé des enfants en bas âge se fera sentir aussi.
On ne compte plus les jardins laissés en jachère en Suisse Romande et s'imaginer que le phytosanitaire allait pouvoir permettre de lutter contre ce poison est un rêve d'écologistes tous aussi pollenisants que cette plante qui elle doit être brûlée afin d'être éradiquée.C'est comme pour le cancer prières et produits alimentaires phytosanitaires et Cie soi-disant pour guérir on l'a vu sur d'anciens malades décédés a trop vouloir nier l'évidence ils en sont tous morts et plus du tout entourés par ceux qui les avaient emmener dans leur délire mystique
Alors avant de revenir au DDT il serait temps aussi pour tous les partis qui ne font que se déchirer ,une fois les élections terminées de s'unir et ce pour le bien du citoyen avant tout.
Excusez ce courrier mais c'est alerte générale,cette plante va causer bien des maux qui avaient été endigués grâce à nos anciens qui savaient lire entre les lignes et ne se laissaient pas abuser par n'importe quels théoriciens ou faisaient semblant pour avoir la paix.Un adage dit bien cause toujours tu m'intéresse,les anciens savaient l'utiliser à bon escient/rire
avec mes remerciements pour la lecture,et ne le prenez pas pour une attaque personnelle loin de là,mais on ne peut rester muet les bras croisés à regarder le train de la vie qui mène tout le monde exactement là ou d'autres avant eux avaient réussi à faire des produits pour protéger et les humains et les animaux
Avec tout le respect que je vous dois je vous remercie par avance de la lecture de ce commentaire,un scout ne s'inquiète jamais inutilement surtout ceux de la vieille école

Écrit par : lovsmeralda | 13/08/2012

Les commentaires sont fermés.