13/01/2014

Les remerciements de Monsieur le Sénateur Minder

Thomas Minder.pngL'auteur de l'initiative contre les rémunérations abusives (initiative Minder) a été élu politicien de l'année 2013. (Voir la vidéo)

Lors de la remise des "SwissAward", samedi 11 janvier 2014, Thomas Minder a reçu son prix et a remercié chaleureusement, entre autres, François Meylan et toute son équipe pour le travail colossal fournit en Suisse romande pour faire passer son initiative populaire.

Rappelons-nous que celle-ci a triomphé dimanche 3 mars 2013 avec un taux de 68%.

                                     Le texte visionnaire et garant de l'esprit libéral prohibe les rémunérations dites abusives telles que 32160_318370968267127_997871378_n.jpgles "parachutes dorés"et les bonus de bienvenue à l'endroit des sociétés suisses cotées à la bourse.

On évite ainsi la spoliation de la substance de nos entreprises et on préserve les intérêts des actionnaires que nous sommes tous par le biais des institutions de prévoyance.

Merci Tom

http://www.srf.ch/player/tv/popupvideoplayer?id=0a43f00d-...


http://www.srf.ch/unterhaltung/events-shows/swissaward/swissaward-die-gewinner-im-ueberblick

Commentaires

Et en toute logique M. Minder recommande le OUI a l'initiative contre l'immigration. C'est un homme de confiance et les Suisses qui ont voté pour lui le reconnaissent entièrement.

En tant que Patron et Sénateur, intègre et intelligent il dit:
"Les étrangers représentent 1/4 de la population résidente. Or 1 sur 2 personne bénéficiant d'indemnité de chômage est étrangère. Je me demande alors pourquoi cette main-d'œuvre prétendument si bien qualifiée et si indispensable tombe au chômage. Il est aussi inquiétant de constater que
3 x plus d'étrangers que de Suisses vivent de l'aide sociale. Et tout cela en période de haute conjoncture et alors que l'on nous présente la libre circulation comme un modèle de succès."

Et ce matin vous avez l'OCDE qui s'en mêle, son président est bizarrement le nôtre et il ne voit pas les problèmes que relève M. Minder! C'est vraiment incroyable ou volontairement destructeur, M. Minder le dit:".....le fédéralisme est saigné à blanc".

Écrit par : Corélande | 14/01/2014

" Le texte visionnaire et garant de l'esprit libéral prohibe les rémunérations dites abusives telles que parachutes dorés"et les bonus de bienvenue à l'endroit des sociétés suisses cotées à la bourse. "

Décidemment vous avez un sacré problème sur ce qu'est le définition " esprit libéral ".

L'esprit libéral n'est pas de favoriser l'interventionnisme de l'état dans l'économie privée pour en décider ce qu'une entreprise privée à le droit de faire ou non dans sa politique salariale. Aucun penseur libéral digne de ce nom défend cela. L'esprit libéral c'est entre autre la responsabilité individuelle et le droit à la propriété privée. La politique salariale dans l'esprit libéral dépend de la responsabilité individuelle de chaque propriétaire de l'entreprise privée et de leur droit de disposer librement des revenus de l'entreprise.

De plus avoir fait voter une telle loi démocratiquement par le peuple dans un domaine qui est celle du droit à la propriété privée est contraire à la pensée de la plupart des penseurs libéraux qui se sont toujours méfiés de cette démocratie de la majorité qui devient une tyrannie de la majorité celle qui impose des lois liberticides contre une minorité et leurs droits fondamentaux d'individus libres.

D.J

Écrit par : D.J | 18/01/2014

Les commentaires sont fermés.