12/01/2019

Genève, situation surréaliste, ce vendredi matin 11 janvier 2019...

112EC22C-DC6C-4598-920B-8B44AF1D4FF6.jpeg*Avec le vol Barcelone - Genève de 08:15, débarquent, sans la présence d’un seul média suisse -
pourtant, on les avait prévenu - une trentaine d’individus. Il s’agit de la coupole de l’Esquerra Republicana de Catalunya (en catalan) ERC**, l’un des deux principaux partis séparatistes dont le président se trouve en détention préventive et la secrétaire générale n’est autre que la fugitive Marta Rovira, installée à Genève. C’est le nid des futurs terroristes de Catalogne.
Un car les dépose au Novotel, situé à l’intersection des rues de Berne et de Zürich. Le lieu a été tenu secret. La salle de séminaire « Steve » a été réservée et payée par un contact nommé Annabelle et par le biais d’une agence de voyage de Barcelone. Reste à régler le forfait de deux francs par personne pour les cafés et croissants soit CHF 72,-. Ils sont 36 au total...

Des questions se posent ?

67A66AAA-9801-4004-B387-992198C558BE.jpeg1) Depuis quand les Comités directeurs des partis politiques tiennent-ils leurs réunions à l’étranger ?

2) Nos autorités politiques comme judiciaires ont-elles été informées ?

3) Encore combien de temps, nos médias vont-ils nous prendre pour des imbéciles et passer pareil fait surréaliste sous silence ? 

 

 

EB282B5D-00E8-4502-9B87-E31DBE2FD35E.jpeg**Dans les années trente, 8000 personnes ont été assassinées par l’ERC après un jugement
ECB99327-545D-4F28-B741-F4988BB90879.jpegsommaire. Uniquement, car il s’agissait d’opposants idéologiques réels ou supposés. Parmi ses victimes, l’on compte de nombreux religieux, des carlistes, des membres de la Ligue régionaliste (séparatistes de droite), des partisans de la droite conservatrice espagnole, etc. C’est aussi avec l’ERC qu’ont été créés des camps de concentration en Catalogne, notamment à Omélls de Nagaya.
Les liens de l’ERC ont également été troubles avec l’Estat Català, qui faisait partie de cette formation de 1931 à 1936, qui organisait des défilés fascistes à Barcelone et ne cachait pas ses sympathies pour l’Italie de Benito Mussolini…

 

*Mes chaleureux remerciements vont au Comité Catalunya peuple d’Espagne, Lausanne. 

 

Les commentaires sont fermés.