01/10/2019

Xénophobie des séparatistes catalans, pourquoi nos socialistes sont-ils si frileux à la dénoncer ?

2BC7940C-B096-4476-A248-88405982C103.jpeg« La chronique d’Angel Carillo »

Pour réformer les structures espagnoles, il faut préalablement modifier la Constitution. Aucun gouvernement ne peut le faire d'office.
Quim Torra, supremaciste et xénophobe a induit dans une partie de la population une idée subversive qui a mis en confrontation la société catalane.

La Catalogne a aujourd'hui un statut qui équivaut bien celui d'un état fédéral. Les prétentions des séparatistes sont égoïstes et surtout subversives.

Qui est derrière tout cela...? La xénophobie, le racisme, le supremacisme... D'après les twitts de Torra c'est cette dernière qui serait la principale motivation. Vu que comparativement l'autonomie dont jouit l’autonomie catalane ne peut soutenir d’autre argument valable.

Nous avons vécu en Suisse une époque pendant laquelle on avait craint la xénophobie resurgissante. Une grande partie du pays s'éleva contre cette sombre perspective...les socialistes y compris.

Pourquoi dans un cas avec des ressemblances singulières nos socialistes sont-ils si frileux...?

Manque d'information...?

Nous ne vivons pas une époque dictatoriale en Espagne. Bien que certains politiciens se soient évertués à ressusciter  l'ancien dictateur. Pour une exploitation très partidiste. L'Espagne fait peur...? Torra fait peur, ses acolytes font peur. C'est ni plus ni moins que la résurgence supremaciste nazi qui guette ce coin de la péninsule ibérique.

Et quand on voudra bien le reconnaître, des dégâts considérables auront été causés.

Angel Carillo 

Genève 

Commentaires

Muy cierto, Angel, todo lo expuesto. Ya sabemos que hay mucho dinero de españoles en Suiza. Eso no es motivo para permitir el refugio de huídos de la Justicia española y peligrosos para los ciudadanos españoles. Nunca olvidaremos a los políticos y otros personajes, que han apoyado a estos locos y corruptos supremacistas separatistas. Rueguen para que no haya ni una víctima física. Psicológicamente hay muchísimas ya entre los no separatistas

Écrit par : Pilar | 01/10/2019

El cariz fascistoide del nacionalismo es evidente desde hace años, aunque ahora han sacado toda la parafernalia a la luz. El hecho de adoctrinar a los niños contra su país, desterrar la lengua materna de los escolares, cebar de odio la enseñanza, cargar de mentiras y de rencor infundado los contenidos que se imparten en la escuela, todo constituye un conjunto espeluznante de delitos. Cualquier padre puede llegar a entenderlo si se detiene a pensar. Que su hijo no puede estudiar en su lengua materna en su propio país, que le roban su identidad española y lo confrontan incluso con su propia familia. Este es uno de los crímenes más imperdonables que están cometiendo los nacionalistas, cada vez más extremados en su neofascismo. Lástima de nuestra admirada Cataluña, lástima de nuestra querida España. ¡Ay de Europa si no ve este incendio que se prepara!

Écrit par : María Salinas | 01/10/2019

Malhereusement, en Espagne les Socialistes ont besoin des separatistes dans le Gouvernement de plusieurs régions. La volonté d'obtenir et retenir le pouvoir s'est revelé plus forte que la conscience des périls que cette sorte de pactes peuvent entrainer.

Les Socialistes Espagnols sont maintenant la force la plus grande des familles politiques présentes dans le Parlement Européen; si ils voulaient, ils pourraient exercer quelque influence sur leur equivalent helvétique.

Écrit par : C.D Churruca | 02/10/2019

Les commentaires sont fermés.