03/08/2012

Les coûts du travail sont trop élevés… ? Regardez aussi du côté du management !

On attend toujours de l’Etat qu’il influence les conditions cadre pour favoriser un maximum la compétitivité des entreprises.

Par le biais d’incitations fiscales ou encore par l'optimisation des procédures administratives. C’est évident, l’institution doit être résolument orientée en direction de l'économie privée et de la création d’emplois.

Quant aux employés, c’est chose connue, ils coûtent toujours trop chers. A ce titre, ils sont régulièrement mis sous pression. Ils font souvent les frais des plans de restructuration ou de délocalisation.

Intéressant.jpgPourtant, le coût horaire du travail dans l’industrie ne présente pas toujours un écart significatif d’une région à l’autre. Par exemple, il est de près de 33 euros en France comme en Allemagne.

Si on revient au rôle de l’Etat, le taux d’imposition des entreprises est également proche... 32 % et respectivement 30 %.

Qu’est-ce qui peut expliquer des performances de l’industrie insatisfaisantes d’un pays par rapport à un autre ?

L’Ecole universitaire de management de Lyon (IAE) met à l’index les coûts cachés. Entre autres, ceux qui sont liés à l’absentéisme, la mauvaise ambiance, les accidents et les maladies professionnels, les défauts de qualité et à la sous-productivité. Ces coûts, toujours selon l’IAE, ont leurs racines dans la qualité ou non du management pour 50 % !

Publié également sur www.meylan-finance.ch