26/07/2012

La famille, dernier rempart face à la crise

Souvenirs d'Espagne...

De retour de la péninsule ibérique – parcourue du nord au sud, je suis interpellé par le fait que les foyers dans lesquels vivent trois générations sont nombreux. Non pas pour permettre aux enfants de poursuivre leurs études mais trivialement pour les maintenir économiquement. Cette solidarité familiale est la bienvenue dans un pays où un jeune sur deux est au chômage.

Quand l’Etat failli et que l’économie privée est gangrenée par le violent retour de flamme d’une décennie de flambée immobilière et de manipulations bancaires, la famille est le dernier rempart. C’est sur elle que repose la survie économique d’une quantité d’individus pourtant dans la force de l’âge.

flag_espagne.gifParadoxalement, les rentiers répondent aux besoins de leurs enfants voire des petits enfants. Heureusement que les aînés sont présents.

Si cette solidarité semble fonctionner dans les pays du sud de l’Europe en proie à de graves difficultés, quant est-il chez nous ?

Il faudra attendre la survenance d’une crise majeure sous nos latitudes également pour le découvrir.

Toutefois, le chemin que nous empruntons parsemé de revendications telles que « plus de crèches » ou encore « plus de places en EMS » me laisse songeur.

Si ces thèmes sont porteurs électoralement on peut se poser la question sur le modèle de société que nous souhaitons pour demain.

Demander à la collectivité plus de crèches c’est vouloir répondre légitimement à un besoin lancinant certes. C’est aussi appuyer sur la tendance « produire plus et payer encore plus d’impôts.» Cette fuite en avant qui transforme les deux parents en « moyens de production » victimes et complices à la fois d’une Economie principalement axée sur la société de consommation et non sur le bien être. Elle fait reposer sur l’Etat la garde des enfants.

Mais jusqu’où ? Que se passera-t-il le jour où, comme en Espagne, les deux acteurs majeurs que sont l’Etat et l’Economie failliront ?

Nous devrions plutôt repenser nos schémas de fonctionnement familiaux.