02/11/2021

Forsee Power, les batteries pour bus et trains entrent en bourse…

12826274-9E59-4568-9D62-2AA9B9316829.jpegSpécialiste des solutions de stockage de l’énergie haute puissance destinée à équiper bus, trains, véhicules de chantier ou bateaux, la société française Forsee Power s'introduit en Bourse le 5 novembre. Le prix de souscription est compris entre 7.25 et 9.80 euros. Le canadien Ballard Power Systems, leader mondial des piles à combustibles, prendra à cette occasion jusqu'à 10% du capital.
La tendance lourde de renoncer aux énergies fossiles accélère l'électrification de l'industrie et des transports. La demande de batteries augmente de façon exponentielle. Le cabinet Grand View Research estime ce marché à plus de 100 milliards de dollars précisément, avec une croissance moyenne annuelle de 14% d'ici à 2027. Forsee Power se positionne en expert des solutions de stockage pour l'électromobilité. Sa particularité est de ne pas être présente sur des marchés de
masse, comme celui des véhicules particuliers, ni sur des marchés de niche tels que l'aérospatial ou la défense.
L'entreprise est leader européen sur le marché des bus. Dix constructeurs mondiaux sont déjà ses clients. Elle est également incontournable sur le ferroviaire, avec son partenaire Alstom - pour l'hybridation du TER - et sur le marché des véhicules non routiers et véhicules spéciaux (camions miniers, pelleteuses, engins de construction et agricoles) et sur le segment des véhicules légers, notamment les scooters électriques qui représentent en Asie un marché colossal.
Fondée en 2011, la firme bénéficie de l’expérience de ses dirigeants parmi lesquels on retrouve son fondateur Christophe Gurtner issu de Alcatel- Alsthom. Entre 2015 et 2020, la société a généré une croissance annuelle moyenne de ses revenus de 44%, et anticipe 71 millions d'euros pour l'exercice en cours. L'équilibre au niveau de l'Ebitda est prévu pour 2023. En outre, l’entrée en bourse de OVH Cloud fut un succès mais celles de l’équipementier sportif ON Holding et de Hydrogène De France ont démontré que le mieux était de ne pas se précipiter sur l’IPO (Initial Public Offering). Observer l’évolution de l’entreprise dans un marché boursier secoué par une subite flambée inflationniste qui invite à séparer le bon grain de l’ivraie.

Forsee Power, les batteries pour bus et trains entrent en bourse…

12826274-9E59-4568-9D62-2AA9B9316829.jpegSpécialiste des solutions de stockage de l’énergie haute puissance destinée à équiper bus, trains, véhicules de chantier ou bateaux, la société française Forsee Power s'introduit en Bourse le 5 novembre. Le prix de souscription est compris entre 7.25 et 9.80 euros. Le canadien Ballard Power Systems, leader mondial des piles à combustibles, prendra à cette occasion jusqu'à 10% du capital.
La tendance lourde de renoncer aux énergies fossiles accélère l'électrification de l'industrie et des transports. La demande de batteries augmente de façon exponentielle. Le cabinet Grand View Research estime ce marché à plus de 100 milliards de dollars précisément, avec une croissance moyenne annuelle de 14% d'ici à 2027. Forsee Power se positionne en expert des solutions de stockage pour l'électromobilité. Sa particularité est de ne pas être présente sur des marchés de
masse, comme celui des véhicules particuliers, ni sur des marchés de niche tels que l'aérospatial ou la défense.
L'entreprise est leader européen sur le marché des bus. Dix constructeurs mondiaux sont déjà ses clients. Elle est également incontournable sur le ferroviaire, avec son partenaire Alstom - pour l'hybridation du TER - et sur le marché des véhicules non routiers et véhicules spéciaux (camions miniers, pelleteuses, engins de construction et agricoles) et sur le segment des véhicules légers, notamment les scooters électriques qui représentent en Asie un marché colossal.
Fondée en 2011, la firme bénéficie de l’expérience de ses dirigeants parmi lesquels on retrouve son fondateur Christophe Gurtner issu de Alcatel- Alsthom. Entre 2015 et 2020, la société a généré une croissance annuelle moyenne de ses revenus de 44%, et anticipe 71 millions d'euros pour l'exercice en cours. L'équilibre au niveau de l'Ebitda est prévu pour 2023. En outre, l’entrée en bourse de OVH Cloud fut un succès mais celles de l’équipementier sportif ON Holding et de Hydrogène De France ont démontré que le mieux était de ne pas se précipiter sur l’IPO (Initial Public Offering). Observer l’évolution de l’entreprise dans un marché boursier secoué par une subite flambée inflationniste qui invite à séparer le bon grain de l’ivraie.