10/08/2019

Catalogne : la bourde du « Monde diplomatique » qui fait la promotion de Marie-Christine Jené !

1C1DA770-41E4-47A3-8A3C-73B89500FBEC.jpegOn ne pouvait pas faire plus grossier ni plus débutant que de promouvoir la fabulatrice Marie-Christine Jené pour parler de la crise catalane. La thématique est beaucoup trop sérieuse !

Le « Monde diplomatique » l’a fait. C’est incompréhensible. Nous allons écrire à sa rédaction. Pour comprendre.

En attendant, nous avons contacté le journal, ce vendredi 9 août 2019, à deux reprises, par le biais du formulaire en ligne « courrier des lecteurs » et par Messenger. 

42DE3A0C-3909-49CB-9F9E-E142C30E1EA3.pngNombreux sont les Twits et les posts Facebook de Jené qui démontrent combien elle n’est en rien objective ni crédible sur la crise catalane et qu’elle appelle à la haine, à chaque occasion qui se présente. Qu’elle nage en plein fantasme. Fustigeant à tout va.

 

 

 

marie-christine jené crise catalane,marie-christine jené fabulatrice,marie-christine jené discréditéeEntre hurler sa haine contre Manuel Valls et tous ceux qui ne pensent pas comme elle; qualifier d’extrême-droite le parti politique du centre espagnol qu’est Ciudadanos (Cs); tenter de discréditer la correspondante du journal « Le Monde », à Madrid, Sandrine Morel; fustiger la maire de Barcelone parce que celle-ci accepte sa réélection et qu’elle n’est pas indépendantiste; confondre le Tribunal suprême avec la dictature franquiste et me qualifier moi-même, dans ses Twits - sans même me connaître, de dangereux spécimen, d’élément d’extrême-droite et de collabo des services secrets - on se demande d’ailleurs lesquels - Marie-Christine Jené ne fait plus même sourire.

Sa bêtise fait peur ! 

 

0C2DF925-F2C4-45EB-A8F2-00CD426E2B2B.pngElle a été rappelée à l’ordre ce vendredi 9 août 2019, par le biais de son compte Messenger. Elle s’expose en effet à des poursuites pénales pour apologie de la haine et pour calomnie à mon endroit. 

En outre, si ce personnage ne mérite de loin pas que nous lui accordions plus de temps, c’est avec la Rédaction du « Monde diplomatique » que nous comptons nous entretenir.

Affaire à suivre 

François Meylan, président et fondateur de « Catalunya peuple d’Espagne » (CPDE), Lausanne, association apolitique, à but non lucratif et enregistrée au Registre du commerce (RC) qui lutte contre le suprémacisme et le nationalisme dans l’autonomie catalane.