27/08/2012

Protection contre le tabagisme passif : OUI !

La Ligue pulmonaire demande, par le biais de l’initiative « Protection contre le tabagisme passif », une uniformisation sur le plan national de la protection du tabagisme passif.*

Il est regrettable que les opposants à l’initiative – presque tous les partis politiques du pays, hormis le Parti socialiste (PS) – détournent le débat en se réfugiant derrière notre sacro saint fédéralisme. Ils arguent également que nous nous trouvons face à la menace d’une interdiction totale de fumer. Ce qui est naturellement faux !

tabagisme_passif.jpgPremièrement, il n’est que question de veiller à l’application de normes de protection minimum sur tout le territoire national selon le principe élémentaire de la priorité à l’innocent. Ensuite, prétendre qu’il faille laisser cette responsabilité du ressort des cantons c’est négliger le fait que nous avons à faire à un problème de santé publique majeure. Pour ne pas dire une épidémie de cancers des poumons et du larynx. A ce titre, tous les cantons ne sont pas égaux devant la diligence requise. Pour protéger les non fumeurs. Il est temps d’uniformiser. Au même titre que l’est la circulation routière régie par la Loi fédérale sur la circulation routière (LCR). Ou encore l’usage des stupéfiants par la Loi fédérale sur les stupéfiants (LStup).

Pour finir, en matière de connaissance sur les périls du tabac, il serait étonnant que des Politiques et des lobbies en sachent plus que la somme d’expertises accumulée par la corporation médicale !

François Meylan qui votera OUI le 23 septembre 2012

*Ces propos n’engagent que leur auteur.